· 

Réforme de la formation : Une notion de l’action de formation élargie …

La réforme en cours prévoit un élargissement de la notion d’action de formation.

 

 

Une action de formation devra respecter uniquement 2 critères :

 

-          Avoir un objectif professionnel, c’est-à-dire permettre d’acquérir des savoirs, des compétences, des capacités afin de pouvoir exercer une activité;

 

-          Mettre en place des processus pédagogiques favorisant l’apprentissage;

 

 

Ainsi, la formation en situation de travail est au cœur du dispositif à partir du moment où elle a un objectif professionnel et où elle est dispensée dans le cadre d’un dispositif pédagogique organisé.

 

 

Aussi, toutes les modalités de formation à distance seront à l’honneur et permettront un gain de temps et d’argent considérable aux entreprises.

 

 

Les actions de formation mais aussi les actions formatives (jusque- là jugées comme inéligibles au plan de formation)  seront intégrées dans les plans de développement des compétences.

 

 

Ainsi, les actions de développement professionnel telles que les évènementiels, le coaching, le travail collaboratif, les colloques, les congrès, les clubs professionnels…. permettront de justifier le suivi d’une action de formation par les salariés.

 

Digitalisation des apprentissages, formations en situation de travail, prise en considération des actions formatives…

 

 

Vous l’avez compris, le dispositif formation est en profonde mutation et ouvre le champ du possible à de nombreuses méthodes pédagogiques. Ce qui compte c’est la montée en compétences de vos salariés

 

 

Et vous, quelle formule allez-vous choisir pour muscler les compétences de vos collaborateurs ?

 

Edwige Zarié, co-fondatrice et Directrice Générale AE PRO

 

D'autres articles ? C'est par ici !

 

Si vous voulez en savoir plus sur la formation professionnelle continue et ses évolutions, suivez nous sur Linkedin, Facebook ou Twitter !