· 

Parcours d’intégration, les erreurs à éviter !


Parcours intégration

29% des salariés quittent leur poste dans les 6 mois suivant leur arrivée et cela coûte jusqu’à 3 fois le salaire du collaborateur !

 

 

Mais le départ d’un collaborateur dans les premiers mois de son intégration n’est pas forcément dû à un mauvais recrutement.

 

 

La façon dont le collaborateur est accueilli en tant que personne et en tant que professionnel est déterminante pour l’implication d’un salarié dans l’entreprise.

 

 

Le parcours d’intégration ou « onboarding » est donc un élément essentiel de gestion des ressources humaines dans l’entreprise.

 

 

Nous vous avons listé les principales erreurs à éviter lors de l’intégration des salariés :

 


1 – Ne pas accueillir chaleureusement le collaborateur


 

L’aspect humain est primordial dans l’intégration d’un salarié

 

 

Un mauvais exemple de premier jour de travail tiré de mon expérience :

 

 

Il y a quelques années, lors de mon intégration, on me laissait systématiquement seule le midi alors que les collaborateurs sortaient déjeuner au restaurant. Je n’ai jamais réussi à trouver ma place dans l’entreprise, j’étais partie au bout d’un mois…

 

 

A l’inverse, préparer le bureau de votre collaborateur, faire le tour des bureaux pour le présenter à ses nouveaux collègues, lui exposer l’entreprise et ses valeurs, c’est mettre en place de bonnes conditions d’intégration pour votre salarié !

 


2 – Ne pas mettre en place un livret d’accueil


Onboarding

Le livret d’accueil regroupe toutes les informations permettant au collaborateur de trouver rapidement ses repères et sa place dans sa nouvelle entreprise.

 

 

Il peut y retrouver la présentation de l’entreprise et ses valeurs, l’organigramme, le règlement intérieur de l’entreprise, sa fiche de poste, les formations prévues dans le cadre de son parcours d’intégration et tous les éléments essentiels à porter à sa connaissance.

 

 

Vous pouvez y intégrer un modèle de rapport d’étonnement qui pourra être complété par le salarié.

 


3 – Ne pas formaliser le transfert de compétences


 

On le sait, des collaborateurs avec des profils très différents peuvent occuper le même poste après un bon parcours d’intégration.

 

Pour cela, il faut lister toutes les formations nécessaires à la prise de poste d’un collaborateur.

 

 

Mais le travail n’est pas terminé ! Il faut ensuite adapter ce parcours au profil de la personne que vous avez recruté !

 

 

Et bien entendu, créer tous les supports nécessaires au transfert de compétences…

 

 


4 – Ne pas nommer un tuteur


Tuteur et transfert de compétences

Pour suivre l’intégration du salarié et l’accompagner dans sa prise de poste, les Ressources Humaines et le manager sont en première ligne.

 

 

Mais nommer un pair tuteur, c’est permettre au collaborateur de se référer à un modèle, un exemple en termes de compétences à atteindre.

 

C’est aussi savoir à qui poster des questions lorsqu’on est face à une difficulté sur son poste de travail et que le manager n’est pas tout de suite disponible.

 

 

En bref, c’est avoir un guide, un allié pour sa prise de poste.



5 -  En résumé...


 

En résumé, faites en sorte que votre nouvel arrivé se sente bien dans son nouvel environnement, avec ses nouveaux collègues de travail, offrez lui la possibilité d’adhérer à vos valeurs et transmettez lui votre savoir-faire !

 

Et pour suivre l'évolution de votre collaborateur, pensez aux entretiens annuels et professionnels !

 


Audrey Méheri, Co-fondatrice et Présidente AE Pro

 

Si vous voulez en savoir plus sur la formation professionnelle continue et ses évolutions, suivez nous sur Linkedin, Facebook ou Twitter !


Vous voulez en savoir plus sur nos prestations ? Contactez-nous !


Articles similaires

Le DATA-DOCK, premier pas vers la certification qualité
>> Lire la suite

Les derniers décrets sur l’Apprentissage – Episode 1 : les modalités du contrat d’apprentissage
>> Lire la suite

Les enjeux du transfert de compétences en entreprise
>> Lire la suite

D'autres articles ? C'est par ici !

Écrire commentaire

Commentaires: 0