· 

Les OPCA, acteurs majeurs de la formation professionnelle : quelle évolution de leurs missions ?


Mon baptême de la formation professionnelle, je l’ai effectué en OPCA à la fin des années 90.

 

Acteur incontournable de la formation professionnelle, j’ai appris en OPCA tous les rouages de l’ingénierie financière et les aspects règlementaires multiples et complexes.

 

Au fil des réformes, les OPCA se sont adaptés et ont vu leurs missions évoluer.

 

 

Retour sur le cœur de métier des OPCA et leur devenir avec la nouvelle réforme.


1-      La naissance des OPCA


 

Dès 1971 est née l’obligation pour les entreprises de participer financièrement au développement de la formation professionnelle continue. Cette obligation s’est accompagnée de la création de structures de collecte et de gestion des fonds de la formation constitués alors principalement par les FAF (Fonds d’Assurance Formation), les ASFO et les FONGECIF.

 

C’est la loi de 1993 qui transforme les FAF (Fonds d’Assurance Formation) en OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé).

 

Les missions principales des OPCA sont alors :

-          La collecte des contributions obligatoires des entreprises

-          L’affectation des ressources ainsi recueillies au financement des dépenses de formation des entreprises adhérentes, en fonction de priorités définies paritairement par leurs conseils d’administration.

 

-          Le conseil aux entreprises et aux salariés sur ces questions et souvent un soutien par des fonds mutualisés. 


2-   L’évolution des missions de l’OPCA sur le conseil et l’accompagnement des entreprises


C’est dans les années 2000 que les OPCA vont se voir attribuer des responsabilités nouvelles et des publics supplémentaires. Et ils vont alors mettre en place une offre de services de proximité qui donnera une place croissante à l’accompagnement et au conseil aux entreprises, en particulier des PME et des TPE qui réclament plus de proximité, plus de contacts et plus d’informations sur les dispositifs.

 

C’est à cette époque-là que j’évolue au sein de l’OPCA et que mes missions me demandent d’être au plus près des adhérents pour les accompagner dans leurs projets formation.

 

Je sillonne alors les Bouches du Rhône pour accompagner mes adhérents, des TPE, en leur proposant 2 services principaux :

-          Je les aide à la définition de leurs objectifs stratégiques, la formalisation en terme de besoins en formation et le montage des dossiers de financement

-          Je participe à des campagnes d’information sur l’alternance et j’accompagne les dirigeants dans le montage de leurs contrats.

 

Je participe aussi à un nouveau projet : la mise en place de catalogues formation où sont sélectionnés des organismes sur appel d’offres sur des thématiques de formation transverses. Ce dispositif permet de faire bénéficier aux adhérents de formations de qualité à des prix compétitifs.

 

Là encore, l’objectif est d’être au plus près des besoins des entreprises et de leur proposer des organismes de formation locaux qui répondent aux critères qualité décidés par l’OPCA.

 

La Réforme de 2009 accroît la notion de service de proximité pour les OPCA. Elle durcit les conditions d’agrément des OPCA.

En 2012, la liste des OPCA passe de 44 à 20.

 

 

Avec la loi de 2014 les missions de conseil de l’OPCA sont élargies : accompagner les entreprises dans la définition de leurs besoins en formation, dans l’identification des compétences et des qualifications mobilisables au sein de l’entreprise, s’assurer de la qualité des formations dispensées…


3-    Le renforcement du rôle des OPCA avec la Réforme


Une nouvelle réforme voit le jour cette année.

 

Les OPCA vont devenir des Opérateurs de Compétences et auront pour mission :

-          l’appui technique aux branches pour établir la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences ; déterminer les niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage et des contrats de professionnalisation ; les accompagner dans leur mission de certification.

-          d’accompagner par un service de proximité les TPE et PME et de financer leurs formations

-          le financement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation,

 

Les Opérateurs de compétences assureront toujours la collecte des contributions supplémentaires ayant pour objet le développement de la formation professionnelle continue.


Au fil des années et des réformes, les OPCA ont gardé leur rôle 1er de financeur de la formation mais ils  ont su aussi faire évoluer leurs métiers  en accompagnant les entreprises sur leurs projets formation et en proposant un service de proximité.


Edwige Zarié, Co-fondatrice et Directrice Générale AE Pro

 

Si vous voulez en savoir plus sur la formation professionnelle continue et ses évolutions, suivez nous sur Linkedin, Facebook ou Twitter !


Vous voulez en savoir plus sur nos prestations ? Contactez-nous !


Articles similaires

Créer un Centre de Formation d'Apprentis (CFA) : Une nouvelle opportunité pour les entreprises
>> Lire la suite

Les derniers décrets sur l’Apprentissage – Episode 2 : le maître d’apprentissage
>> Lire la suite

Qui sont les nouveaux OPCO ?
>> Lire la suite

D'autres articles ? C'est par ici !

Écrire commentaire

Commentaires: 0