· 

Qui sont les nouveaux OPCO ?


 

 Nous avons consacré il y a quelques semaines un article intitulé « De OPCA à OPCO, quels impacts sur les chefs d’entreprise ? » qui présentait les nouvelles missions des OPCO.

 

Ces modifications font suite aux recommandations du rapport Marx-Bagorski, qui préconisait entre autres de regrouper les financeurs selon une logique de cohérence de filière, de métier et de compétences. Le rapport contenait une proposition de 11 OPCO, contre 20 OPCA jusqu’alors.

 

Après plusieurs mois de négociations, le paysage des OPCO se dessine peu à peu. 13 demandes d’agrément ont été déposées, 7 sont jugées cohérentes par le ministère du Travail.

 

Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous présentons la liste des OPCO qui devraient voir le jour au 1er avril, et de ceux dont l’avenir est encore incertain à l’heure où nous écrivons.

 


Les 7 dossiers d’OPCO proches de l’agrément.


 ·         FAFSEA et OPCALIM deviennent l’OPCO de l’Agriculture, de la pêche, de l’industrie Agroalimentaire et des territoires.

Il s’agirait d’OCAPIAT

 

·         Les champs de Constructys, l’ancien OPCA du BTP seront couverts par le nouvel OPCO DE LA CONSTRUCTION qui regroupe les entreprises du bâtiment, des travaux publics, du négoce des matériaux de construction et des entreprises de l’architecture.

 

·         L’OPCA Transports et l’ANFA fusionnent pour former l’OPCO Mobilités et  réunit les secteurs des transports (routier, ferroviaire, aérien, maritime, fluvial) et des services automobiles.

 

·         Les champs du FORCO seront recouverts par ceux de l’OPCACOMMERCE.

 

·         OCABAIA et FAFIEC deviennent l’OPCO ATLAS et réunissent les secteurs Ingénierie, numérique, conseil, bureaux d’études, économistes de la construction, géomètres experts ; Experts comptables et commissaires aux comptes ; Sociétés d’assurance et sociétés d’assistance ; Intermédiaires d’assurance et intermédiaires financiers : agents généraux d’assurance, courtiers d’assurance ; Banques et professionnels des marchés financiers

 

·         L’OPCA AFDAS devient l’OPCO AFDAS et recouvre la culture, des industries créatives, des médias, de la communication, du sport, des loisirs et du divertissement.

 

·         Opcaim, Opca Défi et Opca 3+ deviendraient l’OPCO inter-industriel OPCO 2I

Ce sont 22 branches professionnelles qui sont représentées à travers cet OPCO : industries du secteur de la chimie, du pétrole, des industries pharmaceutiques, de la plasturgie, du caoutchouc, de la métallurgie…


Les 6 dossiers d’OPCO qui nécessitent encore des négociations en vue de rapprochement.


·         AGEFOS PME s’était positionné pour devenir l’OPCO de l’économie de proximité.

 

·         Les champs d’ACTALIANS, l’ancien OPCA des professions libérales, de l’hospitalisation privée et de l’enseignement privé devaient être représentés par l’OPCO PEPSS : l’OPCO des professions de l’entreprise de proximité et de ses salariés.

 

Le Ministère du Travail demande aux organisations patronales de l’économie de proximité de s’entendre sur un opérateur commun.

 

·         OPCALIA et INTERGROS fusionneraient pour devenir l’OPCO Interservices porté par le MEDEF qui serait baptisé WELLCOM.

 

·         Le FAF TT sera absorbé par l’OPCO de services opérationnels aux entreprises et de l’emploi, de l’intérim, de la propreté et de la sécurité.

 

Les branches professionnelles qui s’étaient prononcées pour le projet porté par le Medef ont été invitées à rejoindre l’opérateur de compétences de la propreté, du travail temporaire et de la sécurité constitué autour du Faf-TT.

 Les autres branches ayant choisi d’adhérer à Wellcom devront se tourner vers des opérateurs dont le périmètre est validé tels que celui de l’industrie.

 

·         Les champs de l’UNIFAF, ancien OPCA du secteur sanitaire et social seront couverts par l’OPCO SANTE.

 

La branche associative sanitaire, sociale et médico-sociale, la Fédération de l’Hospitalisation Privée et le Syndicat des maisons de retraite privées seront concernés par cet OPCO.

 

·         UNIFORMATION, l’OPCA du champ social devient l’OPCO DE LA COHESION SOCIALE et réunit les secteurs de l’aide à domicile, de l’intervention sociale et familiale, de l’insertion, de l’animation, de la protection sociale, de l’emploi, de l’habitat social, de l’accompagnement social et éducatif, du sport, de la jeunesse et des loisirs, du développement social local.

 

 

Ces deux opérateurs de compétences pourraient être amenés à se rapprocher.


Concrètement, comme nous vous l’avions expliqué dans notre précédent article « Le financement des dossiers formation en 2019 : on y voit plus clair », jusqu’au 1er avril vos dossiers formation sont gérés par vos anciens OPCA devenus OPCO.

 

 

Sachez que les OPCO s’organisent dès à présent pour assurer une continuité de services à partir du 1er avril.


Et si vous souhaitez connaître les nouvelles missions et le fonctionnement des acteurs de la formation mais aussi toutes les mesures de la réforme et leurs impacts, n’hésitez pas à vous inscrire à nos sessions de formation.

 

Edwige Zarié, Co-fondatrice et Directrice Générale  AE Pro

 

Si vous voulez en savoir plus sur la formation professionnelle continue et ses évolutions, suivez nous sur Linkedin, Facebook ou Twitter !


Vous voulez en savoir plus sur nos prestations ? Contactez-nous !


Articles similaires

Créer un Centre de Formation d'Apprentis (CFA) : Une nouvelle opportunité pour les entreprises
>> Lire la suite

Les derniers décrets sur l’Apprentissage – Episode 2 : le maître d’apprentissage
>> Lire la suite

Qui sont les nouveaux OPCO ?
>> Lire la suite

D'autres articles ? C'est par ici !

Écrire commentaire

Commentaires: 0